Le Repaire de la Rose Noire Index du Forum
 
 
 
Le Repaire de la Rose Noire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Arrivée de Chardon

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Repaire de la Rose Noire Index du Forum -> Le Premier Mur d'Enceinte -> Le Pont-Levis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chardon
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 80
Localisation: Bourbon

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 18:14 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

 
Après la courbe d'un chemin, les hautes murailles apparurent. Un frisson d'excitation parcourut le dos de Chardon. Enfin elle allait retrouver son ami Scorpion. Mais elle ne s'attendait pas à un lieu aussi austère car à peine parvenu au pied des murailles, un vent se leva et un nuage cacha la lune. Tout devint plus sombre. Un heurtoir en forme de rose était au centre de la porte. Chardon saisit la  courbe de la tige qui servait de prise pour frapper 3 coups.  Quelques minutes à peine et une gâchette s'entrouvrit. "Qui va là ?" Demanda un garde d'une voix revêche.
 
"Je suis attendue, veuillez annoncer à votre maître que Chardon est arrivée" déclama la visiteuse.
 
La porte s'ouvrit, le garde s'effaça et la pria d'entrer. Chardon alors inspecta le hall. La pièce était immense, d'incroyables tapisseries chatoyantes étaient sur les murs représentant des parties de chasses ou d'insondables forêts. Un feu gigantesque brûlait dans une cheminée au blason inconnu de Chardon. Deux grands fauteuils encadraient l'âtre où une chatte ronronnait dans un panier tressé, deux chatons roulées entre ses pattes. Chardon s'accroupit près d'eux, en saisit un et le frotta contre sa joue.
 
Après  la nuit inhospitalière, la chaleur du feu et la douceur de ce chaton lui redonnèrent chaud au cœur et c'est avec impatience qu'elle attendit son hôte.
 
_________________


Dernière édition par Chardon le Mer 15 Juil - 18:39 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Juil - 18:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maraudeur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 380

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 18:29 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

La sentinelle l'avait informé de l'arrivée d'une visiteuse.
Il fronça les sourcils, toujours soucieux de la sécurité de son frère et de sa soeur mais il se morigéna : pour que quiconque parvienne au repaire il avait fallu que quelqu'un lui donne assez d'indications pour qu'elle trouve.
Leur repaire était protégé des regards par les contreforts du Périgord et depuis longtemps envahi par une végétation si dense que nul, à moins d'en être avisé, n'aurait deviné qu'un castel s'y dissimula.

Il referma son livre de comptes et descendit dans le hall pour accueillir la visiteuse.
Il la trouva à contempler le blason de la famille De M***.

- Ecartelé au 1 et 4 d'argent au lion de gueules, au 2 et 3 de gueules au lion léopardé d'or. C'est le blason des De M**** que vous admirez.
Bienvenue au château ! Je suis Maraudeur. A qui ai-je l'honneur ?


Il s'inclina sur sa main et attendit qu'elle se présente.

_________________


Revenir en haut
Chardon
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 80
Localisation: Bourbon

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 00:15 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

 
Elle vit rentrer un grand jeune homme, bien bâti mais à sa grande déception ce n'était pas Scorpion. Où était-il ? Et qui était ce gentilhomme ?  Elle l'observa à travers ses cils baissés et décida quoi qu'il arrive de donner confiance à cet homme. Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait pris cette décision, mais avait-elle le choix ? Elle prit une profonde inspiration et répondit :


-Bonjour messire, je suis une amie de Scorpion. Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Chardon,  la seule chose qui me rappelle mon pays sans me briser le cœur.

 
Et mon pays est loin, là où les terres s'arrêtent et l'océan commence. Je suis née au fond d'une vallée s'ouvrant sur une mer bouillante d'écumes, les plages ne sont que des anses et des rochers noirs en protègent les accès.  Seuls de pauvres fous égarés se hasardent sur ses eaux et le plus souvent elles deviennent leurs tombeaux.
 
La vie y est dure et austère. Les hivers sont rudes, plein de neiges et de vent. Les printemps chantent et la lande se couvre de milliers de fleurs mauves et jaunes. On peut voir les saumons remonter les rivières pour frayer et  les oies sauvages et autres oiseaux migrateurs traverser le ciel. Ce n'est que renaissance. Puis l'été arrive sous une brise parfumée, il est bref mais tout change de couleur, la lande brunit sous le soleil, la mer devient émeraude et le ciel est d'un bleu transparent.  Les hommes du village vont à la pêche. Les femmes ramassent le lin aux fleurs bleues, cardent la laine des moutons fraîchement tondus et cet hiver elles tisseront les tartans aux mille couleurs. A chaque automne lorsque le vent commence à siffler, les hommes rassemblent les bêtes de l'année et plusieurs jours de boucherie commencent. Partout on voit des panaches de fumée et sous celles-ci la viande se fume. Ils ne garderont que quelques têtes pour la reproduction. Il y a très peu de bétail, l'herbe n'est jamais très haute et le fourrage est trop maigre pour garder un grand troupeau tout l'hiver.
 
Cette vie engendre beaucoup de vols et brigandages entre village. Les Mac Magon n'ont plus de vaches, alors ils vont en voler chez les Mac Donald, les Mac Donald mécontents vont voler ceux des Mac Grégor. C'est ainsi depuis si longtemps que personne d'où je viens ne chercherait à en changer les règles. Et ce peuple si isolé du reste du monde ne connaît que ces lois.
 
Voilà où j'ai grandi où j'ai fêté mes 20 ans.
 
Ce matin là rien ne présageait l'arrivée de ceux qui pensaient que se battre pour du bétail était illégal, ne pas payer d'impôts était intolérable, s'habiller en tartan était une insulte à la culture anglaise, vouloir se différencier méritait la mort.
 
Des centaines d'hommes déferlèrent dans les Highlands et détruisirent tous ceux qui refusèrent ces lois. Les belles vallées se tintèrent du sang des insoumis. Village après village, maison après maison, personne ne fut épargné. Seuls survécurent ceux qui ployèrent le cou. Mon père ne fut pas de ceux-là et mourut en combattant. Je dus mon salut qu'au courage de ma mère qui s'élança devant les soldats permettant ainsi la fuite de sa fille dans la lande sauvage.
 
J'ai fui Monsieur, je suis partie le plus loin possible.
 
Elle arrêta son récit, trop prise d'émotion alors elle se souvint d'avoir marché, marché, marché.  Sa jupe de drap épais fouettait ses jambes, ses épais cheveux noirs étaient recouverts d'un tartan qui la protégeait des assauts du vent, mais rien ne l'aurait empêché d'avancer. Elle préférait se déplacer la nuit et le jour elle trouvait une grotte ou un creux.. Elle s'enveloppait dans son plaid et somnolait jusqu'à ce qu'elle ait repris assez de force pour continuer son chemin. Elle se nourrissait de fruits sauvages, de pommes volées dans les vergers, et parfois elle volait des œufs lorsqu'elle passait près d'une ferme. L'immense chagrin d'avoir perdu ses parents était au fond de son cœur mais elle était seule et elle devait survivre à la faim, au froid et aux soldats. Ces sens s'aiguisèrent, lors de mauvaises rencontres elle devait inventer des ruses pour ne pas éveiller de soupçons, ne pas dévoiler d'où elle venait, car dire son nom aurait suffit à sa perte. Sa candeur disparut, elle devint rouée. Elle découvrit les regards des autres sur elle. Parfois le désir des hommes, parfois l'envie des femmes, tous ces regards l'isolaient encore plus du monde. Elle apprit à survivre seule. Son errance dura de longs mois, elle en avait assez, elle voulait retrouver des amis, retrouver la joie de vivre alors elle décida de s'installer dans les Royaumes Renaissants, de l'autre côté de la mer. D'ailleurs sa mère venait de cette contrée. Peut-être y retrouverait-elle des gens qui l'avaient connue ? A cette pensée, elle releva le menton et repris son discours :
 
- Messire, je vous ennuie avec ma triste histoire, mais si je suis ici devant vous c'est qu'il y a quelques semaines j'ai retrouvé mon ami Scorpion et il m'a expressément invité à venir en cette demeure. Je suis sûre qu'il a dû vous parler de moi !

_________________


Revenir en haut
Scorpion
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2009
Messages: 250

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 12:08 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

Il ne s'était pas trompé. C'était bien la voix de Chardon qu'il avait reconnue. Maraudeur était avec elle.
Le jeune homme fonça droit sur eux avec un grand sourire.


- Chardon, c'est bien toi. Je ne pensais pas que tu arriverais si vite. Maraudeur voici mon amie dont je t'ai parlé.

Il remarqua qu'elle devait avoir quelques difficultés le temps de les rejoindre. Elle était assez maigre et ses vêtements étaient plus que vétustes.


- Viens, viens. Allons à la taverne. Je vais te faire préparer de quoi manger. Tu dois avoir faim. Ensuite on te trouvera un endroit pour dormir et on te présentera à notre soeur.


Son frère n'avait pas pu en placer une. Scorpion était si enthousiaste qu'il ne laissait personne parler.

_________________


Revenir en haut
Chardon
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 80
Localisation: Bourbon

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 21:56 (2009)    Sujet du message: De la citadelle à la taverne. Répondre en citant

      -     Quelle joie de te revoir mon ami ! Comme tu as changé ! Mais arrêtes de me tirer comme cela, mais attends !
 
Scorpion tirait Chardon par le bras et ne tenait pas compte de sa réticence.
 
-         Scorpion, cela suffit, veuillez nous excuser Monsieur mais je ne comprends pas…Scorpion !
 
Elle évita de justesse les chatons endormis quand Scorpion disparu derrière une tenture et Chardon,  disparut à son tour. Scorpion se faufila dans un goulet et poussa Chardon devant lui. L'air était plus humide que dans le grand hall, elle frissonna. Scorpion alluma une torche  avec son briquet et un long couloir sombre apparut.
 
-         Scorpion où m'emmènes-tu demanda Chardon d'une petite voix.
 
Scorpion ne répondit pas mais lui sourit.
 
-         Très bien tu veux jouer à me faire peur, et bien allons,  je te suis.
 
On se serait cru dans le lit d'une rivière tant les murs suintaient et le sol était sablonneux et  humide, le tunnel descendait en pente douce, un silence total presque cotonneux étouffait leurs pas. Aucun bruit n'arrivait jusqu'à eux. Après une vingtaine de minutes, le sol devint de la pierre. Scorpion se tourna vers Chardon et d'un doigt sur la bouche lui fit comprendre d'être encore plus silencieuse. Ils arrivèrent devant une lourde porte. Scorpion colla son oreille sur le ventail et après un soupir ouvrit la porte.
 
Chardon regardait ébahie, ils se retrouvaient dans une grande cave au plafond très haut et voûté, sur sa droite des tonneaux étaient rangés et au-dessus accrochés à un râtelier, des jambons, des saucissons et autres pièces de charcuterie étaient suspendus. Sur sa droite des sacs de farine, de maïs et autres graines étaient entassés.  Puis sur une grande maie des miches recouvertes d'un linge blanc étaient alignées, face à eux un escalier très raide donnait sur une autre porte.

 
Depuis plusieurs jours Chardon mangeait très peu et son ventre fit un bruit incongru. Alors comme une enfant devant une confiserie, ses yeux s'arrondir et un sourire immense la transfigura.
 
- Scorpion vas-tu finir par me dire où nous sommes ?
_________________


Revenir en haut
Maraudeur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 380

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 08:13 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

Maraudeur écouta Chardon raconter son périple. Il fronçait les sourcils aux périodes sombres de sa vie, éclatait de rire à l'évocation des vaches volées.
L'île verte .... Il rêvait souvent de cette île sauvage, imaginant des falaises abruptes tombant à pic dans une mer écumante, des landes couvertes de bruyères, des lacs aux eaux profondes, des tavernes où coulaient une bière ambrée et d'hommes au parlé rude qu'il convenait d'apprivoiser avant que de s'en dire ami...
Il comprenait maintenant d'où lui venait son surnom de Chardon... le chardon qui avait donné la victoire aux écossais contre une invasion viking !
Maraudeur aimait cette image d'un chardon comme allié
providentiel.

- Bienvenue au repaire, Chardon ! Je suis heureux de te compter parmi nous, j'espère que tu te plairas ici.
Mais tu dois avoir faim. Scorpion va te conduite à notre taverne.
Nous vous y rejoindrons plus tard. Je suppose que vous avez bien des choses à vous dire tous les deux.


Il regarda son frère entraîner son amie vers les profondeurs du domaine de la Rose Noire. Il prit la main d'Ombre, jamais loin de la sienne et laissa Scorpion faire les honneurs du repaire à Chardon.

_________________


Revenir en haut
Scorpion
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2009
Messages: 250

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 11:50 (2009)    Sujet du message: Arrivée de Chardon Répondre en citant

- Oui oui, allez viens, fit Scorpion en lui attrapant le bras. Moi aussi j'ai faim, termina t'il avec un sourire entendu à son frére et à Ombre ; il avait toujours faim.

- Arrêtes de poser des questions Chardon. Tu ne risques rien ici.


Après couloirs sombres et coursives, le duo se retrouva à la taverne.
http://laserredelarosenoire.xooit.com/posting.php?mode=reply&t=15
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:58 (2018)    Sujet du message: Arrivée de Chardon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Repaire de la Rose Noire Index du Forum -> Le Premier Mur d'Enceinte -> Le Pont-Levis Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com